En réponse à COVID-19, les gouvernements, les entreprises, les établissements d'enseignement et les particuliers du monde entier ont travaillé à "aplatir la courbe" de la propagation du virus. Bien que de nombreuses personnes continuent à souffrir de maladies et de pertes, ces efforts se sont avérés utiles. Et des traitements, des tests et des vaccins prometteurs font l'objet d'une actualité quotidienne, ce qui laisse espérer que la fin est en vue.

Dans les coulisses, d'innombrables personnes travaillent sans relâche pour en apprendre le plus possible sur le virus. Certains efforts se concentrent sur la manière d'atténuer les dommages causés à nos vies et à l'économie. Toutes ces mesures impliquent de prendre une énorme quantité de données et de les transformer en informations, afin que les gouvernements, les entreprises, les scientifiques et les chercheurs disposent d'un plan et d'une réponse plus organisés et plus proactifs.

Comment les techniques de gestion des données peuvent aider

En collectant, consolidant, nettoyant, préparant et analysant les données, les organisations trouvent de multiples moyens de combattre le virus. Certains exemples de premiers succès au cours de la pandémie ont porté sur les populations à risque, la recherche des contacts, l'optimisation des ressources de santé et la planification de la demande énergétique. Examinons le rôle que les techniques de gestion des données ont joué dans ces efforts.

Utiliser les informations démographiques pour atteindre les populations à risque

Les logiciels de gestion des données peuvent combiner les estimations de l'âge et de la population avec les informations fiscales locales, les inscriptions scolaires et les registres du comté pour identifier les individus et les familles vulnérables d'une communauté. La déduplication automatisée des enregistrements permet d'éviter le surdénombrement tout en garantissant l'identification correcte des ménages. Les techniques de validation de la qualité des données peuvent réduire et corriger les adresses non valides. En retour, ces informations permettent aux organisations de services comme les banques alimentaires et les gouvernements locaux d'identifier correctement les personnes les plus vulnérables, puis de les contacter pour s'assurer qu'elles reçoivent l'aide dont elles ont besoin.

 

LIVRE BLANC | GESTION DES DONNÉES : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR ET POURQUOI

 

Gestion de données - ce quil faut svaoir

 

TÉLÉCHARGER MAINTENANT

 

Aide à la recherche des contacts

La recherche des contacts consiste à identifier tous les endroits où une personne exposée a voyagé. Les logiciels de gestion de données peuvent combiner les données d'utilisation des téléphones portables avec les informations de géolocalisation. En combinant ces deux sources de données, on peut reconstituer le réseau de contacts d'une personne.

Bien que cela semble facile, la précision et l'authenticité de ces données sont sensibles au temps - et les données sont très nombreuses. La gestion des données filtre ces grosses données aux périodes les plus pertinentes, ce qui permet aux responsables gouvernementaux d'identifier, de mettre en quarantaine et de tester toutes les personnes qui ont pu être en contact avec une personne infectée. Cela permet de ralentir la propagation de la maladie. Cette technique a été utilisée pour identifier les "super propagateurs", c'est-à-dire les personnes qui ont assisté à des événements où de nombreuses personnes étaient réunies et qui, sans le savoir, ont propagé le virus.

Soutenir l'optimisation des ressources en matière de soins de santé

L'accès aux données, leur intégration et leur préparation sont quelques-unes des techniques utilisées pour collecter et préparer les informations afin de contribuer à l'optimisation des ressources en matière de soins de santé. En recueillant des données sur la population à partir des listes électorales, des dossiers fiscaux et des informations de recensement, et en les combinant avec la capacité en lits et en ressources des hôpitaux, ces données permettent de dresser un tableau des besoins potentiels dans une zone spécifique. Lorsque ces informations sont combinées avec des données sur l'état des lois sur le confinement et sur la conformité de la population, on obtient une image beaucoup plus claire de la demande future.

Ces techniques nous aident à comprendre où se situeront les prochains points chauds d'une épidémie, et qui aura besoin de ressources limitées (et quand). Ces connaissances sont essentielles pour garantir l'accès des populations aux soins de santé, en particulier aux lits des unités de soins intensifs et aux ventilateurs, lorsqu'elles en ont besoin.

Améliorer la planification de la demande d'énergie

L'offre et la demande d'énergie ont considérablement évolué, les gens passant d'une situation de travail sur un site commercial à une situation de travail et de vie chez eux. Les fournisseurs d'énergie veulent assurer un service ininterrompu aux clients, ce qui implique souvent de modifier l'offre pour répondre à une demande répartie. En recueillant des données chronologiques sur la capacité de production d'énergie à partir de sources renouvelables et de combustibles fossiles, et en combinant ces informations avec des données météorologiques, démographiques et sur la densité de population, on obtient une image qui montre l'énergie disponible et les endroits où elle sera le plus nécessaire. Ces données servent de base à des modèles de prévision énergétique plus précis. Les fournisseurs peuvent ainsi éviter les interruptions de service énergétique pour les particuliers, les collectivités locales et les hôpitaux.

Répondre à COVID-19

Les techniques de gestion des données jouent un rôle important pour nous aider à comprendre la COVID-19 et notre réponse à ce sujet. En fin de compte, l'analyse des données nous aidera à définir notre approche pour gagner.

Pour en savoir plus sur les produits SAS : cliquez ici