Ce n’est pas pour rien que les services en nuage sont si populaires. Ils permettent de réduire les immobilisations sous forme d’ordinateurs et de logiciels, améliorent la sécurité et l’accessibilité des données et facilitent le déploiement de nouvelles fonctionnalités en quelques jours seulement. Plus intéressant encore, ils permettent ordinairement d’économiser de gros montants, que l’on peut réorienter vers des missions plus pertinentes à la vocation de l’entreprise. Ces montants sont souvent liés à la complexité de la gestion de la capacité et performance, et au maintien de services solides.
Quels sont les principaux modes de facturation des services infonuagiques ? Comment les utiliser pour en tirer le maximum ? Y a-t-il des erreurs à éviter ? Ce blogue tentera brièvement d’apporter quelques réponses à ces questions.

Modes de facturation

Les services facturés sont de divers ordres : on paie en règle générale pour la capacité de traitement, la capacité de stockage de données et la quantité de données transférées. On vous facturera aussi certains services plus spécialisés, comme l’usage de bureaux virtuels ou de logiciels fournis sous forme de service. Le prix de chaque élément peut varier énormément d’un fournisseur à l’autre, et le manque de normalisation peut rendre la comparaison difficile. Faites vos calculs!

Comment choisir ?

Certains de ces modes de facturation conviennent mieux à de petites entreprises aux besoins ponctuels, d’autres à de grandes entreprises dont le volume de transaction est important. Il faut aussi prévoir que votre consommation d’espace et de bande passante aura une tendance naturelle à augmenter avec le temps, puisque le volume de données tend à grossir.

Comme dans tout contrat, il vous faudra aussi prêter une attention particulière aux clauses en « petits caractères », c.‑à-d. les frais de mise en service et fin de service, de récupération de vos données, etc. Bien que ces services soient attirants, vous voudrez sans doute maintenir votre autonomie face à vos fournisseurs et demeurer informé!

Erreurs à éviter

Le faible coût de chaque service ou la complexité de certaines licences d’utilisation favorise parfois le surabonnement. Le risque de mauvaise surprise est encore plus grand si vous laissez vos employés s’inscrire eux-mêmes aux services dont ils ont besoin. Pour ne pas voir sa facture gonfler au-delà du nécessaire, il faut périodiquement voir à supprimer les services devenus inutiles.

Comment y remédier

Nous avons commencé par souligner que réduire le fardeau de la gestion de la performance et du maintien de la santé des services est un avantage direct de l'infonuagique. Ces fonctions de gestion permettaient cependant de garder un certain contrôle sur l’utilisation des ressources et d'uniformiser les services TI. La facilité avec laquelle on peut s’abonner aux services infonuagiques causera inévitablement des problèmes de gouvernance et de contrôle de l’utilisation. Il faudra donc penser à déléguer à l’interne des fonctions de contrôle de l’utilisation, afin d’éviter la prolifération des abonnements et de maintenir une gouvernance organisationnelle.

Parce que vous êtes unique, vous savez qu’aucune offre sur le marché ne peut parfaitement répondre à l’ensemble de vos besoins informatiques. C’est donc en combinant diverses offres que vous y parviendrez, et c’est là que nous intervenons chez E-SPACE. Notre philosophie est axée sur l’accompagnement et la prestation de services personnalisés, afin de vous offrir en bout de ligne le produit qui vous convient.