La visibilité opérationnelle n’est plus réservée aux administrateurs système et aux analystes des opérations IT : même les développeurs cherchent à mieux comprendre ce qui se passe pour offrir une meilleure expérience client.

Pour y parvenir efficacement, tous les rôles ont besoin de visibilité sur l’intégralité de l’architecture, des applications tierces aux développements internes, pour résoudre et éventuellement prévenir les problèmes.
Lorsque cette capacité est intégrée, ce qui est un prérequis pour l’observabilité, elle ne se contente pas de faciliter la visibilité, de produire plus de renseignements et de libérer du temps pour des initiatives plus stratégiques, elle est également cruciale pour la réussite globale de l’Ingénierie en fiabilité des sites (SRE).

On jette ainsi un pont entre les développeurs qui publient le code et les opérateurs qui maintiennent les infrastructures impactées par ce code. En plus de cela, l’observabilité transfère une partie de la tâche de supervision sur le développement.

Dans ce guide, nous allons définir ce qu’est l’observabilité et ce qu’il faut pour la mettre en place. Nous proposons également quelques exemples de l’observabilité en action, ainsi que des recommandations de critères pour évaluer une solution et déterminer si elle peut aider votre entreprise à acquérir cette observabilité.