La pandémie COVID-19 a obligé les organisations à mettre en œuvre des programmes de télétravail, souvent en tirant des leçons difficiles en cours de route. Dans le monde d'aujourd'hui, toutes les organisations doivent être capables de s'adapter à l'évolution des conditions commerciales avec peu de préavis, et s'assurer que le travail à distance sécurisé fait partie d'un plan solide de continuité des activités.

Cela n'est pas si facile. Les organisations qui se débattent avec une main-d'œuvre à distance apprennent les limites des solutions obsolètes de pare-feu intégré et de réseau privé virtuel (VPN) en termes de performances et d'évolutivité. Beaucoup ont déjà pu constater que les pare-feu traditionnels ne peuvent tout simplement pas s'adapter aux multiples applications nécessaires à la sécurité du télétravail, ce qui oblige les équipes informatiques à mettre à niveau les pare-feu ou à installer des appareils totalement distincts pour suivre le rythme.

Les pare-feu de nouvelle génération (NGFW) doivent être capables de fournir des performances et des capacités avancées à un coût acceptable et avec la possibilité d'évoluer pour répondre aux futures demandes des équipes distribuées. La pandémie ne sera pas la dernière fois que l'on demande aux équipes d'être au mieux de leur forme dans un environnement éloigné.

Grâce à ce livre blanc de Fortinet, découvrez les 7 points critiques pour la performance des pare-feu à l'ère du travail à distance sécurisé !

*Contenu en anglais uniquement